Registres matricules

Bureau de recrutement

Type de document

Classe de conscription

Cette rubrique vous permet de rechercher les états de services militaires concernant les hommes nés entre 1847 et 1901 qui résidaient, l’année de leurs 20 ans, dans le département du Morbihan ; ils ont été recensés par l’administration militaire dans un des bureaux de conscription du département, à savoir Lorient ou Vannes.

Deux types de registres ont été numérisés :

  • les « registres matricules » ; ils contiennent les fiches matricules, chaque fiche présentant les états de services d’un conscrit ;
  • les tables ; elles listent tous les conscrits d’une classe, dans un ordre alphabétique plus ou moins bien respecté.

Tous ces volumes, registres matricules et tables, sont intégrés à la série. Ils sont rangés d’abord par classe d'âge (c'est-à-dire l'année durant laquelle l'individu appelé sous les drapeaux a eu ses 20 ans, âge légal du service militaire), puis par bureau de recrutement (Lorient puis Vannes), enfin par type de volume (registres matricules puis tables).

Pour pouvoir consulter la fiche matricule d’un individu, il est indispensable de connaître :

  • sa classe de conscription (donc son année de naissance) ;
  • le bureau de recrutement auquel se rattachait sa commune de résidence au moment de son appel sous les drapeaux ;
  • et son numéro de matricule.

Si le numéro de matricule n’est pas connu, il peut être retrouvé grâce aux tables. Une fois identifiés la classe et le bureau de recrutement, seuls les nom et prénom précis sont alors nécessaires.

Ces renseignements permettent ensuite d’identifier le registre contenant la fiche matricule recherchée, puis de trouver, à l’intérieur de celui-ci, l’image correspondante, dans l’ordre numérique des matricules.

 

ATTENTION  – Information importante :

Pour les classes 1902-1929, il existe des registres intitulés « Lorient-Vannes » sur leur couverture. Il semble, en effet, qu'une réorganisation territoriale ait eu lieu le 1er octobre 1930 et que les cantons de Josselin, Rohan et Saint-Jean-Brévelay, qui dépendaient du bureau de recrutement de Vannes, soient alors passés à celui de Lorient.

Cette réorganisation a donné lieu à la rédaction de fiches matricules dont certains numéros sont similaires entre le registre « Lorient-Vannes » et celui de la subdivision de Vannes. Ces fiches semblant se compléter, il convient de les consulter chacune. Par ailleurs, si les numéros des fiches matricules des registres « Lorient-Vannes » sont mentionnés dans l'ordre croissant dans les notices, les numéros ne se suivent cependant pas à l'intérieur des registres ; un feuillet récapitulant l'ordre à respecter figure au début des registres concernés.

À noter enfin que ces registres sont dotés de tables alphabétiques contenues, le plus souvent, dans les tables de la subdivision de Vannes.