Fermer le menu

Arradon (paroisse et commune)

Arradon [aʁadɔ̃] est une commune française, située dans le département du Morbihan en région Bretagne.Le nom de la commune en breton est Aradon (prononcé [aʁaˈwɔn]).

Site : http://www.arradon.com/

Administration
  • Arrondissement : Arrondissement de Vannes
  • Canton : Canton de Vannes-Ouest
  • Intercommunalité : Communauté d'Agglomération du Pays de Vannes
  • Insee : 56003
Démographie
  • Gentilé : Arradonnais
  • Population : 5463 habitants
Géographie
  • Superficie : 18.49 km2
  • Altitude maximale : 61 mètres
source : DBpedia

Ressources patrimoniales

Histoire de la commune

Située au sud du Morbihan, Arradon est limitée au nord par Ploeren, à l'est par Vannes, au sud par le golfe du Morbihan et à l'est par Baden.

La présence de dolmens et de monuments mégalithiques atteste d'une occupation du territoire dès la période néolithique.

Au XIe siècle, la paroisse d'Arradon a pour annexe l'Ile-aux-Moines. Elle fait partie de la châtellenie de Largouët, relevant des ducs de Bretagne.

A l'époque féodale, plusieurs seigneuries occupent le territoire : Bolloré, Bourgerel, La Chesnaye, Kerat, Kerbélec, Kerbiloué, Kerdualic, Kerguern, Kerhern, Kervéro, Kervoyer, Langat, Lignol, Locqueltas, Lormouit, Moréac, Moustoir, Paluden, Pleven (ou Pelven ou Botpléven), Penboh, Pont-Dinan, Le Rah, Roguédas, La Salette et Truélin. La plus importante est celle de la famille d'Aradon, proche des ducs de Bretagne au XIIIe siècle et implantée au château de Kerdréan (ou Kerran).

Sous l'Ancien Régime, Arradon dépend de la sénéchaussée et du territoire ecclésiastique de Vannes ainsi que du diocèse de Vannes. L'économie de la paroisse est fondée sur l'agriculture mais une petite partie de la population vit de la mer. Elle est rassemblée au hameau de Gravellic et au village du Gréo.

Arradon est érigée en commune en 1790, rattachée au district de Vannes (lois des 14 décembre 1789 et 8 janvier 1790). Elle obtient dans le même temps le statut de chef-lieu de canton et récupère les territoires de Culéac et du Vincin au détriment de la commune de Ploeren. En 1795, le district est supprimé et Arradon devient le chef-lieu de la municipalité de canton d'Arradon composée des représentants des communes d'Arradon, Baden, Ile-aux-Moines, Ile-d'Arz et Ploeren (Constitution du 5 fructidor an III). En 1800, l'assemblée communale est rétablie et Arradon est rattachée à l'arrondissement de Vannes (loi du 28 pluviôse an VIII). En 1801, elle perd son statut de chef-lieu de canton et intègre celui de Vannes-ouest (loi du 8 pluviôse an IX et arrêté du 3 brumaire an X) puis celui de Vannes-2 en 2014 (décret n°2014-215 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le Morbihan).

Arradon connaît une modification importante de son territoire en 1790, avec l'érection en commune de l'Ile-aux-Moines, trève de la paroisse d'Arradon depuis 1543.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population. En 2014, la population compte 5 698 habitants, les Arradonais, répartis sur un territoire de 18,49 km².

Le nom de la commune en breton est Aradon.

Inventaires d’archives

Poursuivre votre recherche

Liste des formulaires