Fermer le menu

Crach (paroisse et commune)

Crach [kʁak] (nommée également Crac'h non officiellement), est une commune du département du Morbihan, dans la région Bretagne, en France.

Site : http://www.crach.fr/

Administration
  • Arrondissement : Arrondissement de Lorient
  • Canton : Canton d'Auray
  • Intercommunalité : Auray Quiberon Terre Atlantique
  • Insee : 56046
Démographie
  • Gentilé : Crachois
  • Population : 3285 habitants
Géographie
  • Superficie : 30.54 km2
  • Altitude maximale : 44 mètres
source : DBpedia

Ressources patrimoniales

Histoire de la commune

Située au sud du Morbihan, Crach est limitée au nord par Auray et Brech, à l'est par la rivière d'Auray, au sud par Saint-Philibert et Locmariaquer et à l'ouest par la rivière de Crach, qui la sépare de Ploëmel, Carnac et La Trinité-sur-Mer.

La présence de nombreux monuments mégalithiques atteste d'une occupation du territoire dès la période néolithique. Les Romains viennent ensuite s'établir sur la presqu'île et y bâtissent une ville assez importante.

Placée sous le patronage de saint Thuriau, la paroisse de Crach daterait du VIIe siècle et possèderait ses limites actuelles depuis le XIe siècle. Elle est marquée par la création du prieuré de Sainte-Marie-de-Caër.

A l'époque féodale, plusieurs seigneuries occupent le territoire : Kerbois, Kerentréh, Kergal, Kerglévérit, Kergurioné, Keriboulo, Kerivin-Brigitte, Locqueltas, Le Moustoir, Rosnarho et Viéguéah. La plus importante est celle du Plessis, qui appartient aux barons de Kaër. Ceux-ci possèdent dès le XIVe siècle le port de Vannes et les rives adjacentes du golfe. La seigneurie passe ensuite par alliance aux Malestroit en 1350 puis est vendue aux Robien au XVIIIe siècle. C'est à cette famille qu'appartient Christophe-Paul de Robien : président à mortier au parlement de Bretagne, il est aussi un savant passionné d'archéologie qui livre en 1756 une Description historique, topographique et naturelle de l'ancienne Armorique.

Sous l'Ancien Régime, Crach dépend de la sénéchaussée d'Auray, du doyenné de Belz et du diocèse de Vannes.

Crach est érigée en commune en 1790, rattachée au district d'Auray (lois des 14 décembre 1789 et 8 janvier 1790). En 1795, le district est supprimé et l'administration municipale est placée entre les mains de la municipalité de canton de Locmariaquer composée des représentants des communes de Carnac, Crach et Locmariaquer (Constitution du 5 fructidor an III). En 1800, l'assemblée communale est rétablie et Crach intègre l'arrondissement de Lorient (loi du 28 pluviôse an VIII). En 1801, la commune est rattachée au canton d'Auray (loi du 8 pluviôse an IX et arrêté du 3 brumaire an X), rattachement maintenu en 2014 (décret n°2014-215 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le Morbihan).

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population. En 2014, la population compte 3 397 habitants, les Crachois, répartis sur un territoire de 30,54 km².

Le nom de la commune en breton est Krac'h.

Inventaires d’archives

Poursuivre votre recherche

Liste des formulaires