Fermer le menu

Guer (paroisse et commune)

Guer [gɛʁ] est une commune française située dans le département du Morbihan, en région Bretagne.Le nom breton de la commune est Gwern-Porc'hoed, pour se distinguer de Gwern, aussi au Morbihan.↑ Toponymes des communes du

Site : http://www.ville-guer.fr/

Administration
  • Arrondissement : Arrondissement de Vannes
  • Canton : Guer
  • Intercommunalité : Communauté de communes du Pays de Guer
  • Insee : 56075
Démographie
  • Gentilé : Guérois, Guéroise
  • Population : 6327 habitants
Géographie
  • Superficie : 52.11 km2
  • Altitude minimale : 18 mètres
  • Altitude maximale : 155 mètres
source : DBpedia

Ressources patrimoniales

Histoire de la commune

Située à l'est du Morbihan et limitrophe du département d'Ille-et-Vilaine, Guer est limitée au nord par Beignon et Saint-Malo-de-Beignon, au sud par Carentoir et à l'ouest par Porcaro et Monteneuf.

La présence de monuments mégalithiques atteste d'une occupation du territoire dès la période préhistorique.

Guer apparaît dans les textes en 836 sous le toponyme "Guern" ou "Wern". En 1137, il s'écrit indifféremment "Guern" ou "Guer" avant que l'usage de "Guer" ne se répande.

Dès le VIIe siècle, Guer est placée sous le patronage de saint Gurval, successeur de saint Malo, lequel aurait lui même résidé à Guer avant d'occuper le siège épiscopal d'Aleth. Selon le Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne de Jean-Baptiste Ogée, saint Gurval aurait occupé un établissement monastique situé au village de L'Abbaye à partir de 629 puis se serait exilé sur l'île de la rivière d'Étel appelée Locoal.

A l'époque féodale, plus d'une cinquantaine de seigneuries occupent le territoire parmi lesquelles sont recensées L'Abbaye, L'Abbaye-Jarno, La Bardoulaie, La Bégassière. La plus importante est la seigneurie de Guer appartenant notamment à la famille de Marnière qui possède notamment au XVIIe siècle le château de Coëtbo.

Sous l'Ancien Régime, Guer dépend de la sénéchaussée de Ploërmel, du doyenné de Beignon et du diocèse de Saint-Malo.

Guer est érigée en commune en 1790, rattachée au district de Ploërmel (lois des 14 décembre 1789 et 8 janvier 1790). Elle obtient dans le même temps le statut de chef-lieu de canton, avec pour autre membre la commune de Monteneuf. En 1795, le district est supprimé et Guer devient le chef-lieu de la municipalité de canton de Guer composée des représentants des communes de Guer et Monteneuf (Constitution du 5 fructidor an III). En 1800, l'assemblée communale est rétablie et Guer est intégrée à l'arrondissement de Ploërmel (loi du 28 pluviôse an VIII). En 1801, elle conserve son statut de chef-lieu de canton (loi du 8 pluviôse an IX et arrêté du 3 brumaire an X), maintenu en 2014 (décret n°2014-215 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le Morbihan). Depuis la suppression de l'arrondissement de Ploërmel en 1926, Guer fait partie de l'arrondissement de Vannes.

Guer connaît des modifications importantes de son territoire au XIXe siècle, avec l'érection en commune de la trève de Monteneuf en 1790 et de la paroisse de Porcaro en 1860.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population. En 2014, la population compte 6 510 habitants, les Guérois, répartis sur un territoire de 52,11 km².

Le nom de la commune en breton est Gwern-Porc'hoed (Gèrn en gallo).

Inventaires d’archives

Poursuivre votre recherche

Liste des formulaires