Rechercher Patrimoine des communes Sainte-Hélène (trève et commune)
Fermer le menu

Sainte-Hélène (trève et commune)

Sainte-Hélène [sɛ̃telɛn] (Santez-Elen-ar-Mor en breton) est une commune française, située dans le département du Morbihan en région Bretagne.Elle est située dans l'aire urbaine de Lorient.

Administration

  • Arrondissement : Arrondissement de Lorient
  • Canton : Canton de Port-Louis
  • Intercommunalité : Communauté de communes de Blavet Bellevue Océan
  • Insee : 56220

Démographie

  • Gentilé : Hélénois
  • Population : 1126 habitants

Géographie

  • Superficie : 8.08 km2
  • Altitude maximale : 20 mètres
source : DBpedia

Ressources patrimoniales

Histoire de la commune

Le territoire de la commune de Sainte-Hélène est formé d’une ancienne trève de Locoal et d’un quartier de Plouhinec. Il est limité à l’est et au sud par la rivière d’Étel, au nord par la commune de Merlevenez et à l’ouest par la commune de Plouhinec.

La présence de ruines d’un fortin à Mané-er-Hastel et de vestiges à proximité atteste de la présence romaine. Les Bretons s’y établissent au VIe siècle.

L'Ancien Régime.

Au XIe siècle, en 1037, l’abbé de Redon obtient du normand Gurki et du duc de Bretagne la cession de sept villages situés en Plouhinec pour doter le nouveau prieuré de Locoal : Kerentréh, Le Moustoir, Kerven, Kerguellan, Kerguiscoiarn, Kervigné et Kercadec. Noyau de la future trève de Sainte-Hélène, ces villages forment une dépendance du prieuré, puis une annexe de la paroisse de Locoal.

Plus tard, ce territoire s’étend à l’ouest pour englober les villages de Kerouzerh, de Sainte-Hélène et de Kerroué. Il relève de la sénéchaussée d’Hennebont et est désigné comme « Locoal sous Hennebont » ou « Terre d’Hennebont », jusqu’à ce que le nom de Sainte-Hélène s’impose. La frairie est érigée en trève par ordonnance épiscopale du 6 novembre 1786.

La commune.

En 1790, Sainte-Hélène est séparée de Locoal et érigée en commune du canton de Kervignac et du district d’Hennebont. En 1795, le district est supprimé et l'administration municipale est placée entre les mains de la municipalité de canton de Kervignac composée des représentants des communes de Merlevenez, Nostang et Sainte-Hélène (Constitution du 5 fructidor an III).

En 1800, l'assemblée communale de Sainte-Hélène est rétablie et la commune intègre l'arrondissement de Lorient (loi du 28 pluviôse an VIII). En 1801, elle est rattachée au canton de Port-Louis (loi du 8 pluviôse an IX et arrêté du 3 brumaire an X). Elle acquiert en 1841 sur Plouhinec les villages de Lézarden, Keraudrun, Kergoff, Kerfrésec, Mangouérec et Kergourio.

En 2014, elle intègre le canton de Pluvigner (décret n°2014-215 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le Morbihan). Sainte-Hélène fait partie de la Communauté de communes de Blavet Bellevue Océan depuis 1993.

La commune incluse dans la poche de Lorient a beaucoup souffert des combats de 1944-1945 : les habitations sont détruites ou endommagées, l'église est pillée. Après la Libération, Sainte-Hélène reprend ses activités agricoles et conchylicoles.

La paroisse.

En 1802 Sainte-Hélène est érigée en paroisse succursale, titre qui lui est enlevé en 1808 et rendu le 26 janvier 1833.

Le patrimoine.

L’église, dotée par le pape en 1817 de reliques de sainte Hélène et de saint Étienne devient un lieu de pèlerinage. Elle est reconstruite par un entrepreneur italien, M. La Casa, en 1840, à la suite de la tour-porche du XVIIIe siècle, et ornée par le sculpteur lorientais Le Brun d’autels en marbre. Guillotin de Corson rapporte, au sujet de la fontaine du XVIIIe siècle, que les pêcheurs viennent y prier pour avoir une pêche favorable, les jeunes filles pour trouver des maris. Des femmes s’enquéraient du sort des absents en déposant un morceau de pain sur l’eau de la fontaine : s’il surnageait, l’absent était en vie, s’il coulait, il était mort.

L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population. En 2019, la commune compte 1 285 habitants, les Hélènois, répartis sur un territoire de 8,08 km².

Le nom breton de la commune est Santez-Elen.

Inventaires d’archives

Points d’intérêts patrimoniaux

Poursuivre votre recherche

Liste des formulaires