Fermer le menu

Théhillac (trève et commune)

Théhillac [teijak] est une commune française située dans le département du Morbihan en région Bretagne.

Site : http://www.thehillac.fr

Administration
  • Arrondissement : Arrondissement de Vannes
  • Canton : Canton de La Roche-Bernard
  • Intercommunalité : Communauté de communes du pays de Redon
  • Insee : 56250
Démographie
  • Gentilé : Théhillacois, Théhillacoise
  • Population : 562 habitants
Géographie
  • Superficie : 14.46 km2
  • Altitude minimale : 1 mètres
  • Altitude maximale : 62 mètres
source : DBpedia

Ressources patrimoniales

Histoire de la commune

La commune de Théhillac se situe au sud-est du département du Morbihan, elle est limitrophe avec la Loire-Atlantique. Au nord, elle est bordée par le fleuve La Vilaine qui la sépare de la commune de Rieux. Théhillac est limitée à l'ouest par Saint-Dolay, au sud par des communes ligériennes : Missillac au sud, Sévérac et Fégréac à l'est.

 Au VIesiècle, un monastère, Saint-Pierre-le-Moustier, fut fondé à l'emplacement de constructions gallo-romaines. Les Augustins de Toussaint d'Angers seraient à l'origine de cet édifice selon le cartulaire de Moutonac. Toutefois, c'est seulement en 1354 qu'apparait pour la première fois le nom d'un seigneur celui de Guillaume, vassal du Baron de la Roche-Bernard.

Sous l'Ancien Régime, jusqu'en 1642, Théhillac était une trêve connue sous le nom de Saint-Pierre-du-Moustier. Elle dépend de la paroisse de Missillac, de la baronnie et doyenné de la Roche-Bernard ainsi que de la sénéchaussée de Nantes.

Érigée en commune an 1790, Théhillac est rattachée au département du Morbihan alors que Missillac reste en Loire-Inférieure. Elle fait partie du canton et du district de La Roche-Bernard après la promulgation des lois des 14 décembre 1789 et 8 janvier 1790 qui placent un corps municipal à la tête de l'administration de chaque commune. En 1795, le district est supprimé et l'administration municipale est placée entre les mains de la municipalité de canton de la Roche-Bernard, composée des représentants des communes de Nivillac, de la Roche-Bernard et de Saint-Dolay (constitution du 5 fructidor An III). En 1800, l'assemblée communale de Théhillac est rétablie et la commune intègre l'arrondissement de Vannes (loi du 28 pluviôse An VIII).

En 1801, la commune est rattachée au canton de la Roche-Bernard (loi du 8 pluviôse an VIII et arrêté du 3 brumaire an X). En 2014, Théhillac intègre le canton de Guer (décret n°2014-215 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons du Morbihan).

Sur le plan ecclésiastique, la succursale de Théhillac est détachée de l'ancien diocèse de Nantes en 1801 et annexée au nouveau diocèse de Vannes puis érigée en paroisse en 1802.

Le patrimoine de la commune comporte essentiellement l'église Saint-Pierre-du-Moutier dont il reste du XVIesiècle que le choeur à chevet plat et une porte en tiers-point. À l'entrée de l'église, il existe deux pierres tombales de deux seigneurs de Théhillac, l'une datant de 1545. En outre, sur le territoire se trouve le château de la Cour, constitué de plusieurs bâtiments construits à diverses époques, le plus ancien date du XVIIesiècle.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population. En 2017, la population compte de 577 habitants, les Théhillacois répartis sur un territoire de 14,46km².

En breton, le nom de la commune est Tehelieg.

Inventaires d’archives

Poursuivre votre recherche

Liste des formulaires