Imprimer cette page

Fonds Lapie : photographies

Fermer le formulaire de recherche

Présentation du fonds

-+
  • Nom du producteur

    Société Lapie
  • Présentation du producteur

    "À l'issue de la Deuxième Guerre mondiale, la maison Lapie s'est spécialisée dans la prise de vue aériennes sur tout le territoire français. Ayant son siège au 125 bis, rue Garibaldi à Saint-Maur (Seine), elle semble avoir dirigé son activité dans les vues "touristiques". ...  

  • Présentation du contenu

    3739 tirages réalisés à partir des négatifs acquis en 1973 par les Archives nationales.

    "La maison Lapie s'est spécialisée dans la prise de vue aériennes sur tout le territoire français. [...] elle semble avoir dirigé son activité dans les vues "touristiques"De ces vues, la maison d'édition a tiré des cartes postales - certaines banales à souhait -, qu'elle s'est efforcée ensuite de vendre aux cafés-tabacs des localités concernées.

    Les prises de vues ont toujours été faite en vos rasant. On ne rencontre que de très rares exemples de prises de vue à la vertucale sur l'objectif. L'appareil volait à très basse altitude : environ 80 mètres d'après les monuments que l'on connaît par ailleurs. Il s'agissait probablement d'un ancien avion militaire d'observation acheté aux Surplus-Alliés, utilisant un appareil de prise de vue soit français, soit américain, muni d'un objectif de 200 à 220 mm, tenu à pleines mains avec l'aide de deux pognées par l'opérateur-photo qui accompagnait le pilote. L'avion devait voler lentement, virer souvent et être bruyant car on remarque sur les photos des personnages attirés à leur fenêtre et regardant l'objectif.

    Les clichés négatifs étaient réalisés en format 13 x 18, en noir et blanc. Leur qualité est bonne dans l'ensemle, l'avion ne volant que par temps ensoleillé à la belle saison." (AD44, Catalogue des collections de photographies aériennes, Nantes, 1986, p. 51-54).

    Il est difficile de dater les missions aériennes avec précision mais plusieurs point de repère permettent de les situer entre 1955 et 1960.

    Ces photographies donnent non seulement un panorama général des localités mais une vue précise des façades, de la disposition des bâtiments tant anciens que modernes et de la configuration de quartiers dont certains ont déjà subi de profondes modifications. Elles reproduisent souvent, outre les constructions isolées - fermes, châteaux, chapelles, usines... -, les sites naturels caractéristiques.

    Le fonds contient également 13 tirages de grand format (33,5 x 25,5) commercialisés par le service Documentation aérienne pédagogique Lapie (1955-1958) ; ils comportent au dos un commentaire très détaillé.

     

  • Mode de classement

    Classement par commune. ...  

  • Historique de la conservation

    "[...] Alerté par un fonctionnaire des Archives de France, M. Garrecki, de la Société des amis des Archives" acheta le fonds en 1973. [...]" (AD44,  ...  

  • Autres instruments de recherche

    Garrecki (Louis), Inventaire de la collection Lapie. Morbihan (1 PH 56).

  • Modalités d'accès

    Publiable sur internet

  • Modalités de reproduction

    Réutilisation soumise à autorisation des Archives nationales.

  • Existence et lieu de conservation des originaux

    Les Archives nationales conservent tous les négatifs originaux sous la cote 1 PH (1 PH 56 pour le Morbihan).

  • Sources complémentaires

    Fonds Lapie : cartes postales (5 Fi).

  • Indexation

  • Descripteurs organismes

    LAPIE / Les Applications photographiques d'industrie et d'édition (Saint-Maur-des-Fossés, Val-de-Marne)